LEFEBVRE Julie

Nous devons garder des espaces de réserve pour la biodiversité, les carrières d’Ile-de-France sont essentielles pour cela, que ce soit à Romainville, Gagny ou Meudon. Il faut arrêter d’artificialiser et de stériliser les sols. Toutes les espèces et les écosystèmes doivent être protégés, dépollués et restaurés. De plus, les constructions proposées à l’heure actuelle par les promoteurs qui construisent à la va vite dans toutes nos villes n’anticipent absolument pas les changements climatiques et la protection de la biodiversité. Il faut changer de modèle et passer la protection de nos communs avant les intérêts économiques immédiats. C’est l’intérêt de tous et à long terme que de penser autrement la ville, en économisant les sols et les ressources. La parole citoyenne doit être entendue pour créer des villes résilientes et vivantes socialement et écologiquement.

LEFEBVRE Julie (14/06/19)