HENAFF Rachel

On nous parle d’urgence à sécuriser les carrières de l’Ouest, mais la première chose à faire dans ce cas ne serait-elle pas de faire respecter la loi ?!
La loi dit que le propriétaire d’un terrain l’est aussi de son sous-sol et qu’il en est seul responsable . C’est donc à la société Marto, propriétaire des carrières, de sécuriser SON sous-sol !!
De fait nul besoin d’exproprier des personnes habitant en périphérie et qui , elles, ne sont en rien responsable.
Il est également a rappeler que nos préfets sont garants de l’ordre public et de la sécurité. Il est de leurs responsabilités que de faire respecter la loi . La question est donc ouverte : Qu’en est-il ici ?!
Par ailleurs, la commune de Gagny atteint largement le quotta d’habitations imposé par Grand Paris Grand Est avant même que cet ensemble édifiant ne soit construit . Alors pourquoi accepterions-nous une “cité dortoir” ??
Nous manquons cruellement d’espace naturel en Saine St Denis et nos élus seraient bien inspirés de regarder ce qui se passe au delà des quottas, ne serait-ce que pour garder une “fleur d’or” . Pour cela nul besoin d’aller bien loin, la Fosse Maussoin à Clichy-sous-bois est un formidable exemple d’aménagement de carrières, reste à avoir le cran de se retrousser les manches .
Si nous avons des élus c’est bien parce que nous, citoyens, leurs donnons nos voix et il est grand temps qu’ils l’entendent : NON au projet des Carrières de l’Ouest !!

HENAFF Rachel (13/06/19)